Hommage à Clément Julien

Berbère

Bien mal fagoté tu n’en as que faire

Etant donné que toi la mode tu connais peu.

Regard perdu au loin en toute confiance,

Bienveillant, tu regardes l’objectif,

Et, sans fausse pudeur tu poses.

Réelle fierté de porter ta culture sur un papier glacé

Et être admiré de tous ces badauds avides de photos, en dégageant une émotion touchante lisible sur ton visage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :